Et la nappe devint robe…

Il était une fois une nappe. Plus précisément, un coupon de tissu qui, toujours inutilisé après de longues années au fond d’une malle, fut condamné à servir de nappe lors d’un repas de famille… et que je décidais de sauver. Ce tissu vieillissant rencontra un jour, un patron qui vivait dans un magazine Burda. Et la magie opérant, la nappe devint robe… une petite robe au corsage ajusté et au jupon fleuri qui dansa sous la pluie…

Patron:  robe 101 du magazine Burda de février 2014

IMG_6492Robe qui, sur le papier, a tout pour devenir LA petite robe indispensable: un corsage ajusté avec des découpes et une jupe évasée avec un pli creux. Et même des poches!

 Le corsage… J’ai juste adapté le patron à mes mesures et creusé l’encolure. Parce que les ras de cou, ça ne me sied pas. Et ma première fermeture invisible! Je n’ai pas eu de difficultés à la poser mais je vais devoir réétudier la pose puisque au premier lavage, la fermeture invisible n’était plus vraiment invisible… en tout cas, bien moins que mes habituelles fermetures quasi invisibles… :S

IMG_6570-1

 La jupe… Alors là, ça se corse. C’est une jupe composée de cinq panneaux. Le panneau de devant: un pli creux et des poches cachées juste derrière. ok. Les panneaux de derrière: simplement cousus avec le passage de la fermeture éclair. ok. Le problème se pose pour les panneaux des côtés…. Ajustés à la taille avec deux pinces. ok. Mais même une fois les pinces réalisées, ces panneaux restent bien trop larges pour être reliés au corsage… J’ai donc simplement sorti les ciseaux…

Les poches… Cachées sous le pli creux devant. Très pratiques et invisibles. Mais. Oui, il y a un mais. Les dites poches ne mesurent que 4 cm environ sur le patron original… J’ai donc ajouté des fonds de poches de taille raisonnable… Parce que les poches juste décoratives… j’aime pas.

Tissu: Un vieux tissu de coton aux toutes petites roses qui me rappelle les robettes de mon enfance… Assez épais, le pli creux tombe ainsi parfaitement. Un coton noir plus fin et tout simple pour le corsage. Verdict: J’aime! Je pense que ce sera une robe parfaite pour ces jours où rien ne va: simple mais ajustée, pas d’imprimé trop présent et pouvant être portée avec de grosses chaussures 🙂 J’aime l’effet du corsage noir et du bas imprimé (même si ici, l’imprimé n’est pas très présent, je vous l’accorde 😉 ) et ça, je le referai sans nul doute! Je m’en veux d’ailleurs de ne pas y avoir pensé avant, vu que je porte très souvent mes robes avec un T shirt ou un pull noir par dessus… IMG_6538-1   J’aime tellement que cette robe fut l’objet de la première photo du Me Made Month – Mars 2014 auquel je participe pour la première fois! Depuis, pas beaucoup de nouvelles photos, puisque cette semaine, c’est travaux à la maison… découpe de bastaings, création d’un plancher, pose d’isolant, rejointoyage de briques, création d’un va et vient dans l’escalier, ponçage de poutres et le meilleur: joints de placo et surtout ponçage ^^ Ah! le ponçage… Mais il suffit de penser au résultat final: ça motive! Et donc pas beaucoup de cousettes portées… Je me rattraperai la semaine prochaine! (Ah. Au fait, maintenant, il fait beau! 😉 )

Publicités

3 réflexions sur “Et la nappe devint robe…

  1. alors là toutes mes sincères félicitations , je suis admirative car je suis nulle de chez nulle en couture , je serais bien incapable de coudre une fermeture éclaire , très beau vêtement qui te va impeccable en plus , bravooo, TIFFANY

N'hésitez pas à laisser un petit commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s