Gravure en eaux asiatiques

Pour participer au défi 52 semaines, 52 gravures proposé par Lathelize avec ici le calendrier des thèmes (Si certaines ne connaissent pas encore (non?!) blog à suivre! coutures pas moutonnesques, carnets de dessins, gravures, lectures, etc,etc… Fin de la pub.) j’ai repris ma pointe sèche. Enfin.

Thème de cette semaine 6: l’asie.
Thème inspirant s’il en est. (…et je ne parle pas de la visite de l’exposition magnifique de Hokusaï au grand palais en décembre dernier…)
Reprendre mes lotus? Fouiller dans mes carnets de croquis: cerisier japonais? grue hivernale? paysage en triptique?
Carpe Koï.

gravure carpe koï (1 sur 1)

Pointe sèche et diamant sur cuivre.
Impression en rouge carmin.

Gravure pas totalement finie à mon goût mais que je vous présente quand même pour essayer de vaincre mon perfectionnisme bloquant… 🙂 Le cuivre reste une matière que je ne maîtrise pas encore (s’il est possible de la maîtriser…), très différente, je trouve, du rhénalon! L’essuyage de l’encre rouge est aussi perfectible… Et surtout, je pense réhausser cette gravure: acrylique? collage? broderie? graver quelques écailles?  La réponse sur ce blog! pour l’instant, je laisse sécher avant de retoucher.

gravure carpe koï (1 sur 1)-3

La plaque de cuivre gravée… parfois plus belle que l’impression!

Voui, 52 semaines et on est déjà en février… Il manque des gravures me direz-vous… Je ne me suis pas engagée pour les 52 gravures (ce qui deviendrait une contrainte… et une impression de pas fini pour chaque gravure…)   mais participer aux thèmes libres et imposés quand le temps et l’envie me le permettent.
Et aller admirer les résultats des autres participants sur le tableau pinterest dédié: ici!

A bientôt!
Mais oui, dès la semaine prochaine!
Je participerai au thème libre de la septième semaine…
Et vous?

Publicités

7 réflexions sur “Gravure en eaux asiatiques

  1. C’est sublime ♥
    Ca me donne envie d’essayer, mais je crois qu’il faut forcément une presse d’imprimerie, non ?
    En tout cas, bravo !

    • Merciii! Il faut une presse taille douce, encore plus chère et plus difficile à trouver d’occasion que les presses d’imprimerie (j’en ai trouvé une toute petite et d’occasion! Yes! après des années d’attente… hum.) Sinon, pour faire de la taille douce, on peut graver sur tétrapak (les paks de lait) et imprimer avec une machine à pâtes! la kitchen litho n’est pas mal non plus sans matériel (papier alu, coca et impression à la cuillère) Lance une recherche sur google, des tas de possibilités vont s’ouvrir! 🙂

      • Merci beaucoup pour toutes ces précisions, je vais aller voir ça !
        Et encore bravo, tu es super douée !!

N'hésitez pas à laisser un petit commentaire!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s